Fraicheur et conservation du café

Quand on se prépare un café, une multitude de choses entre en jeu et décident de la qualité du résultat final. Mais parmi ces choses, la fraîcheur du café au moment de l’extraction est une des plus importantes pour obtenir un excellent café.

La fraicheur du café

Mais à l’inverse du café vert que l’on peut garder plusieurs années, dès que le grain de café a été torréfié il commence à s’éventer et doit donc être consommer rapidement.

Je recommande donc d’utiliser le café en grains ou moulu dans le mois qui suit la torréfaction. Après ça, si le café n’est pas extrêmement bien conservé, il risque de ne plus être agréable à boire.

Un café frais a plus de parfums et d’arômes mais il fera aussi plus de « crème » au moment de la préparation. Ceci est dû à la quantité de gaz carbonique encore présent dans le café, qui ne s’est pas volatilisé, et qui est relâché par l’extraction.

4 règles à suivre pour boire un café frais :

    1. Achetez du café sur lequel on peut voir la date de torréfaction (comme à l’Atelier)
    2. Essayez d’acheter dans les deux semaines qui suivent la torréfaction
    3. Ne stockez pas. N’achetez donc pas pour plus de 4 semaines de consommation moyenne.
    4. Achetez en grains et moulez votre café au moment de l’extraction
A l’Atelier des Cafés, nous expédions le café 24h après torréfaction.

C’est à ce moment que le café est à son potentiel maximum et qu’il commence à lentement s’éventer. Nous utilisons des emballages spéciaux permettant de continuer le dégazage pendant le transport et les premiers jours de stockage. Aussi, certains torréfacteurs considèrent que le café continue de s’améliorer pendant les jours qui suivent et recommandent plusieurs jours de dégazage. Ce changement de parfum est dû aux premières étapes du processus de dégradation du café. Ces étapes impactent en effet le niveau d’amertume en l’augmentant légèrement et lentement. Libre à vous de faire l’essai !

La conservation du café

Une fois que le café commence à s’éventer il n’y a rien à faire pour l’en empêcher. Mais vous pouvez ralentir ce procédé en respectant quelques règles de conservation.

4 règles à suivre pour bien conserver son café :
  1. Gardez votre café à l’abri de l’air. Refermez donc bien le paquet si c’est possible ou transférer votre café dans un récipient hermétique. En effet, l’oxydation au contact de l’air est la chose la plus fatale pour votre café, ne le gardez jamais à l‘air libre !
  2. Gardez votre café au sec. Si vous ne pouvez pas le conserver dans un récipient hermétique évitez à tout prix de le garder dans un environnement humide. L’humidité est ce qu’il y a de pire après l’air libre pour votre café.
  3. Pour de la conservation longue durée, pensez au congélateur ! Et oui vous pouvez congeler votre café. C’est la meilleure façon pour le garder longtemps. Congelez le dans un récipient hermétique afin d’éviter les échanges d’odeurs avec les aliments présents dans le congélateur. Lorsque vous vous faites un café, décongelez uniquement la quantité nécessaire et surtout ne recongelez jamais du café.
  4. Gardez votre café à l’abri des rayons du soleil. Ne conserver pas votre café sur le rebord de votre fenêtre mais plutôt dans un coin sombre de la cuisine ou dans un placard.
Et le réfrigérateur ?

Contrairement aux idées reçues, garder le café au réfrigérateur n’augmente pas sa durée de vie. Mais cela reste néanmoins un endroit frais et sombre donc idéal pour stocker le café. L’important étant de bien faire attention à utiliser un récipient hermétique afin d’éviter les échanges d’odeurs.

Enfin souvenez-vous que l’important c’est de boire le café pas de le conserver ! 😉